Origines de l'ostéopathie

Andrew Taylor Still, fondateur de l'ostéopathie

L’Ostéopathie est née aux Etats Unis à la fin du XIXème siècle en 1874. Son fondateur, Andrew Taylor Still (1828 – 1917) a ressenti le besoin de créer un nouveau mode de soins, une nouvelle thérapie. En effet, en tant que Médecin, il est confronté rapidement à une certaine inefficacité de son art médical. A l’époque, les médicaments étaient assez inefficaces et la chirurgie très sanglante.

Après de longues recherches et études du corps humain, il crée en 1892 la première école d'ostéopathie : The American School of Osteopathy à Kirksville.

Le but de l’Ostéopathe va être de rééquilibrer au mieux le corps, afin que celui-ci puisse de nouveau se réguler. Pour l’Ostéopathe, le Corps Humain est une globalité. L'objet d'une consultation n'est pas de traiter un symptôme, mais d'en trouver les causes.

 

De plus, le modèle Ostéopathique reprend à son compte les Lois qui régissent le vivant :

  1. la structure et la fonction sont liées.
  2. le mouvement, c'est la vie.
  3. la libre circulation des fluides au sein d’un organisme est capitale pour la Santé.
  4. le Corps Humain produit toutes les substances nécessaires à son fonctionnement.
  5. le corps peut s’auto-réguler.

 

L'ostéopathe ne prétend pas tout traiter, il aide bien souvent à soulager des symptômes, tout en entrant dans une démarche thérapeutique globale.

ASO Hospital, 1906
Donor: Dr. I.M. Korr

×